Archives quotidiennes : 09/06/2014

Le D-DAY et un de ces tableaux MDI qui firent aimer l’Histoire à des générations d’écoliers

Les tableaux MDI (ou Rossignol) étaient des supports didactiques pour illustrer les leçons d’histoire mais aussi de langage, de vocabulaire, de sciences ou de géographie. Certes, un peu images d’Epinal pour le moins, des erreurs historiques plus que probablement mais le but n’était-il pas avant tout d’intéresser les élèves et de leur donner des repères à une époque où beaucoup ne poursuivaient pas longtemps leurs études?

Voici celui qui illustrait le Débarquement de Normandie, le D-DAY dont on a entendu et vu de nombreux reportages sur les télévisions

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’inconvénient d’un tel tableau, c’est qu’il voulait mettre le plus de renseignements dans une seule image avec d’un côté le débarquement des premières troupes…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(La première vague au milieu du chaos

SAMSUNG CAMERA PICTURES

mais finalement des soldats  assez tranquilles au contact avec l’ennemi).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

… et de l’autre, le débarquement des blindés comme cela se passait ensuite pour les renforts… avec surprise un char français.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Discrètement,  en dessous du drapeau tricolore, un hommage à la Nueve, la 9ème compagnie de la 2ème DB de Leclerc, cette brigade qui entra la première à Paris et était composée de Républicains Espagnols.

Peut-être aussi un clin d’oeil au débarquement de Provence du 15 août 1944 où, là, les troupes de la France Libre débarquèrent en masse aux côté des Américains… troupes composées de soldats « indigènes » (comme le titre du film): des Noirs et des Maghrébins à côté de ceux qu’on appellera plus tard les Pieds-Noirs.

Une autre époque au point de vue pédagogique… Mieux ou moins bien qu’un DVD? De jolis vieux papiers à conserver.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers