Archives quotidiennes : 02/08/2014

Les ITALIENS vainqueurs du TOUR de FRANCE (2/6): FELICE GIMONDI

Avant la victoire de Marco Pantani en 1998, les tifosi avaient dû patienter 33 ans depuis le succès de Felice Gimondi pour connaître à nouveau la victoire sur le Tour, et cela malgré la présence dans le peloton de grands champions comme Gianni Motta, Francesco Moser, GianBatista Baronchelli, Giovanni Battaglin, Gianni Bugno, Claudio Chiappucci… Il faut dire que plusieurs monstres sacrés du cyclisme s’étaient succédés sur cette période: Eddy Merckx, Bernard Hinault, Miguel Indurain et à un degré moindre Greg Lemond, Bernard Thévenet et Laurent Fignon.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En 1965, un jeune débutant de 23 ans avait privé Raymond Poulidor du succès qui lui tendait les bras après le retrait de Maître Jacques: Felice Gimondi.

Lors des étapes de début du Tour, à Roubaix puis à Rouen, le peloton avait laissé prendre du temps à ce jeune débutant lors d’échappées à quelques coureurs. Il faut dire qu’avec les bonifications, l’avance allait être importante et le maillot jaune revêtir les épaules du Bergamasque.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Second à Roubaix…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…premier le lendemain à Rouen et maillot jaune.

Pourtant le Felice Gimondi qui arrivait sur ce Tour 1965 n’était pas un inconnu. C’était tout simplement le vainqueur du Tour de l’Avenir 1964, une course à étape réservée aux espoirs, moins difficile que le vrai Tour mais qui couronnait généralement un futur crack.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Gimondi vainqueur du Tour de l’Avenir 1964

Poulidor, managé moyennement par Antonin Magne et ne possédant pas une équipe semblable à celle d’Anquetil, par exemple, n’avait rien vu venir et avait laissé l’écart se creuser, pensant que le Tour était encore long. Oh certes, il grignotta du temps sur l’Italien en particulier avec cette formidable victoire au sommet du Mont-Ventoux…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…mais à Paris, il lui manquait 2 minutes et 40 secondes pour revêtir le maillot jaune! Surtout qu’au contre-la-montre décisif couru en côte entre Aix-les-Bains et le Revard qui devait marquer le triomphe du Français, c’est le jeune Italien qui allait s’imposer.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Felice Gimondi que tout le monde voyait gagner d’autres Tours ne parviendra jamais à renouveler son exploit de 1965. Il faut dire que ses adversaires ne lui laissèrent plus jamais le loisir de refaire les coups qu’il réalisa en 1965 du côté de Roubaix et de Rouen.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A suivreGastone Nencini (07/08), Fausto Coppi (12/08), Gino Bartali (17/08), Ottavio Bottecchia (28/08).

Poster un commentaire

Classé dans Revues