QU’IL AILLE AU DIABLE… un tract anti-franquiste en 1964

1964… les 30 glorieuses en France… le bouillonnement intellectuel qui préfigure Mai 68… les manifestations contre la guerre du Vietnam… Peace and Love… et en Espagne, toujours Franco, plus que jamais  là, écrasant le pays sous la chape de plomb du franquisme entre traditions et religion catholique omniprésente.

Il s’agit ici d’un tract français publié un Comité dont le référent est Louis Lecoin, un militant libertaire, pacifiste, antimilitariste, syndicaliste révolutionnaire et objecteur de conscience.

DSCN1939

Il est signé par de nombreux intellectuels dont on peut lire la liste ci-dessus (1).

L’espoir et le but in-fine de ce comité est  entièrement résumé dans le titre:

QU’IL AILLE AU DIABLE.

Le IL étant bien sûr Franco qui dirige toujours l’Espagne et y fait régner la terreur fasciste.

ET QU’AVEC LUI DISPARAISSE POUR TOUJOURS

SON ABOMINABLE RÉGIME, CHANCRE DE L’EUROPE.

D’ailleurs, les rédacteurs du document n’appellent pas à une quelconque vengeance contre Franco, à un quelconque jugement des hommes. Non, qu’il se retire dans une lointaine et obscure retraite, peu nous chaut, pourvu que les Espagnols débarrassés du poids de son odieuse présence retrouvent au plus tôt le goût et les possibilités de vivre.
Tout un programme mais tout est dit, malheureusement ! Et de rappeler aux lecteurs que c’est Hitler qui fit Franco par son aide militaire pendant la guerre civile et que la présence du vieux Caudillo prolonge Hitler en 1964, date d’écriture de cette feuille.

DSCN1936

Le commentaire de cette photo:

Voyez-le fringant, paradant devant les soldats allemands en compagnie de l’autre monstre, en gare d’Hendaye à la fin de l’année 1940.
Honteuse collusion, héritage sanglant qui ne lui donnent pas le droit de martyriser les antifascistes supportant mal son joug accablant.

Et le document se finit par ces prémonitions:

Franco ayant bouclé ses malles et quitté le pays à jamais, la liberté ayant reconquis ses droits dans la péninsule ibérique enfin purifiée, la presse, les syndicats, les diverses organisations, la pensée ayant retrouvé leur expression première; les prisons ayant largement ouvert leurs portes et les exilés étant de retour dans leur patrie d’origine, un très long cauchemar aura cessé et la paix mondiale en sortira sérieusement consolidée.

C’est ce qui se passera, une douzaine d’années après… après la mort du vieux dictateur qui garrotta ses opposants jusqu’au dernier jour !

DSCN1935

le tract dans son ensemble.

(1) les signataires et leurs qualités: la dramaturge Colette Audry, l’ancien Président de la République Vincent Auriol, le cinéaste Claude Autant-Lara, le journaliste Robert Barrat, le militant pacifiste Charles-Auguste Bontemps,le résistant Claude Bourdet, l’écrivain André Breton, le résistant et écrivain, Jean Cassou, le politique et militant laïque Jean Cotereau, le militant mutualiste et instituteur Denis Forestier, l’écrivain et journaliste Jean Galtier-Boissière, l’écrivain Maurice Joyeux, le scientifique Alfred Kastler, le scientifique et enseignant Henri Laurier, le journaliste Morvan Lebesque, le résistant et journaliste Louis Martin-Chauffier, le journaliste Georges Monteront, le critique et éditeur Jean Paulien, Le politique et économiste André Philip, l’écrivain Emmanuel Roblès, le mathématicien Laurent Schwartz, l’écrivain Manès Serber, le bâtonnier Thorp, l’avocat dramaturge, journaliste et politique Henry Torrès, le journaliste et éditorialiste du canard Enchaîné Robert Treno.

2 Commentaires

Classé dans Vieux papiers

2 réponses à “QU’IL AILLE AU DIABLE… un tract anti-franquiste en 1964

  1. Il s’agit de Louis Lecoin et non Recoin qui s’est immortalisé avec sa grève de la faim à l’âge de 74 ans. Ce qui a permis d’obtenir le statut des objecteurs de conscience. Lecoin avait aussi été le grand organisateur des protestations en France contre l’exécution de Sacco et Vanzetti. Lecoin qui a totalisé douze ans de prison pour délits d’opinion.

    • Bonsoir, merci pour votre remarque, c’est rectifié. Le correcteur automatique bien utile par ailleurs se permet des fantaisies quand il s’agit de nom propre. Il connaît plus un recoin qu’un Lecoin en un seul nom. Merci de votre visite. Cordialement, Michel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.