Archives quotidiennes : 01/07/2014

Les ASSIGNATS ou l’échec d’une monnaie fiducière, il y a plus de 200 ans…

Tout le monde a entendu parler de l’assignat, cette monnaie fiducière mise en place par la Révolution Française. Une monnaie papier basée sur la confiance entre les utilisateurs et l’organisme qui l’émet puisque le morceau de papier imprimé n’a pas la valeur qu’il représente, contrairement à des pièces en or ou en argent.

Un billet de 10 euros n’a pas la valeur de 10 euros en soi mais correspond à cette valeur car les institutions (l’Europe, les Etats, la banque centrale et les banques nationales) lui assurent la valeur écrite sur ses faces.

On trouve de nos jours encore des assignats qui furent gardé de l’époque

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En effet les paysans français n’eurent pas confiance en cette monnaie facilement falsifiable. Et les amis des nobles émigrés, les anglais, ne s’en génèrent pas de la copier.

Les assignats furent surtout utiles dans leur première fonction, celle d’échanger de l’or des particuliers contre les assignats émis par la banque pour ensuite échanger ces assignats contre les biens confisqués au Clergé, cela accéléra les transactions et fit entrer de l’argent rapidement dans les caisses de l’Etat. Ces assignats de grosse valeur faciale sont difficiles à trouver.

Les assignats disparurent en 1797 et réapparaissent aujourd’hui quand se vident des greniers.

Quant on voit cela…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…coffre-fort creusé dans la pierre à La Roque Saint-Christophe en Dordogne, on comprend que certaines traditions étaient bien ancrées.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

le panneau explicatif.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers