Archives quotidiennes : 10/07/2014

Au bord de la route du Tour un certain 10 juillet…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…1960, le dimanche 10 juillet 1960, la première fois que mes parents et grands-parents m’ont emmené voir passer le Tour de France du côté de Rochefort-du-Gard, sur l’étape Millau-Avignon, à un carrefour devenu aujourd’hui rond-point.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On voit sur cette carte géante d’avant-Tour de France 1960 le tracé de cette étape.

Heureusement le Tour passait par là un dimanche, jour de repos de mes parents.

Et dans la bouche de tous les spectateurs, cette phrase qui revenait en boucle: « Rivière est tombé ».

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le Miroir des Sports spécial souvenir du Tour 1960 fait sa couverture de ce drame: la chute de Roger Rivière. C’était le grand champion français du moment, concurrent d’Anquetil qui ne participait pas à ce Tour, et vainqueur potentiel de cette épreuve. Malheureusement, dans la descente du col du Perjuret dans les Cévennes, dans un secteur pas particulièrement dangereux, il fit cette chute dont toute la presse parla.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

dans le Miroir Sprint du 11 juillet

SAMSUNG CAMERA PICTURES

un vol plané impressionnant du parapet en haut au fond du ravin

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

dans le Miroir des Sports du même 11 juillet

SAMSUNG CAMERA PICTURES

la foule au fond du ravin mais guère de blouses blanches

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

sur le brancard porté par des gendarmes

SAMSUNG CAMERA PICTURES

dans l’ambulance l’emmenant à l’hélicoptère

SAMSUNG CAMERA PICTURES

au départ de ce dernier

SAMSUNG CAMERA PICTURES

puis son arrivée au CHU de Montpellier

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et quelques jours après avec sa femme à son chevet.

Le 10 juillet 1960, le peloton dut passer devant nous sans Rivière bien entendu et la victoire d’étape revint à un sprinter belge Van Geneugden qui lui aussi abandonna sur chute, plus tard, dans les Alpes.

L’arrivée en Avignon

SAMSUNG CAMERA PICTURES

difficilement situable vue de ce côté…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

plus facilement localisable vue de l’autre côté de la route: ce sont les Allées de l’Oulle, devant l’embarcadère actuel des croisières rhôdaniennes, en roulant vers le nord.

Le numéro souvenir du Miroir du Cyclisme préféra faire sa couverture avec les vainqueurs du Tour 1960

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Jean Graczyk à gauche vainqueur du classement par points et

Gastone Nencini à droite, le maillot jaune, triomphant un peu par défaut pour les observateurs.

Pour Roger Rivière, cette chute marqua non seulement la fin du Tour 1960 mais surtout la fin de sa carrière puisqu’il resta tétraplégique. Il décéda en 1976 quelques années après avoir reconnu s’être doté durant sa courte carrière.

Jacques Anquetil put ainsi gagner 4 Tours de France de suite les années suivantes.

Quant au petit garçon que j’étais au bord de la route de Rochefort-du-gard, outre le souvenir de cette chute dont tout le monde parlait, Yvette Horner et son accordéon dans sa bulle de plexiglass sur le toit d’un véhicule publicitaire de la caravane sont restés dans ma mémoire… ainsi que l’ambiance des passages du Tour puisque c’est le rituel de s’y rendre une ou plusieurs fois, tous les mois de juillet.

Poster un commentaire

Classé dans Revues