Archives quotidiennes : 07/07/2014

MÉMOIRE DE RHÔDANIENS à l’époque où les blogs n’existaient pas

Mémoires de Rhôdaniens, un livre de cartes postales et de photos anciennes racontant le Rhône et le rapport entre les hommes et le fleuve dans son cours sur la moyenne vallée, de Givors à Donzère mais principalement autour de Tain-Tournon. Michel-André Tracol y présente sa riche collection de cartes postales.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai été content de retrouver ce livre neuf dans le magasin grand public d’une structure sociale de réinsertion à Etoile. Mon premier exemplaire acheté au moment de sa parution en 1977 avait vu sa reliure brochée détruite par les écrasements successifs de la plaque de verre d’un rétro-projecteur lors de ma vie antérieure.

Voici quelques vues de cet intéressant ouvrage.

L’auteur insiste beaucoup sur la navigation sur le Rhône

SAMSUNG CAMERA PICTURES

comme avec ces images des  toueurs au port de Montélimar, en face du Teil d’Ardèche, à côté du pont suspendu (pas celui du Gournier, celui proche de l’actuelle base de loisirs). On retrouve sur place des restes tangibles de ce port avec le quai et la voie pavée. Le toueur, bateau emblématique du Rhône dont voici le plan présenté sur une autre page,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

était un remorqueur de barques qui se déplaçait en se tractant sur un cable de 12 à 15 km de long qui s’enroulait dans un sens et se déroulait dans l’autre autour d’un tambour. Les barques remontaient le Rhône en passant de toueur en toueur tous les 15 km. Longtemps le dernier exemplaire conservé a rouillé dans les chantiers navals de Savasse, en face de la centrale de Cruas. Il a été ensuite transporté au port de l’Epervière à Valence où il attend des financements pour sa restauration.

Les photos des crues ou de l’étiage sont intéressantes avec en clou de spectacle cette péniche prise dans les glaces près de l’usine hydroélectrique de Donzère-Mondragon lors du fameux hiver de février 1956.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La vie au bord du fleuve, c’était aussi la pêche à une époque où le Rhône n’était pas aussi pollué qu’aujourd’hui et où les poissons étaient nombreux, non freinés par les barrages et usines.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ici la pêche au carré. A Caderousse, il y avait aussi le vire-vire ou le vire soulé de « Revire », ce devait être son surnom(?).

Les joutes distrayaient les riverains et permettaient aux jeunes de s’affronter dans des duels dignes des chevaliers du Moyen-Age, à une époque où les sports d’équipe étaient beaucoup plus rares.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La seconde partie du livre est un album de reproductions de CPA dans le secteur de Tain-Tournon.

M. Tracol a édité plusieurs livres de ce style dans les années 70-80 dont Quand le Rhône était un fleuve, tout comme parurent des livres de cartes postales sur Montélimar (Noëlle Marcel) ou Viviers. De nos jours certainement, ces auteurs privilègeraient des blogs sur le net, pour une diffusion beaucoup plus large de leurs messages.

Poster un commentaire

Classé dans Livres