TAUROMACHIE: la mort d’ESPARTERILLO à Pampelune en 1907

Un hebdomadaire Nos Loisirs en date du 19 mai 1907 raconte l’accident de matador Esparterillo dans les arènes de Pampelune lors d’une corrida des fêtes de Pâques. Bizarrement le dessin de la couverture est plutôt humoristique.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pourtant c’est bien d’un accident mortel qu’il s’agit…
Esparterillo avait vécu la disparition de sa amour de jeunesse et ne s’intéressait plus à la gente féminine qui pourtant le sollicitait beaucoup. Cet après-midi-là, il combattait seul 6 taureaux. C’est au troisième que l’accident survint. Alors que l’homme et l’animal se faisait face près des barrières, une voix féminine lui lança

« Esparterillo! Esparterillo! prends garde, trop d’amour pour une morte appelle la mort! »

D’ordinaire concentré sur son combat, il tourna la tête pour voir qui l’avait apostrophé et comme on peut s’en douter, c’est à ce moment que le fauve chargea. Bien que blessé mortellement, le matador planta l’épée dans la bête. Les deux tombèrent morts sur le sable.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une histoire un peu chevaleresque certes mais difficilement plausible. Si la mort d’Esparterillo est bien avérée par ailleurs, le narrateur raconte quelques sottises:  le tercio de banderilles aurait précédé celui des piques! Puis devant la fougue de la bête qui avait désarçonné 2 picadors, le matador avait demandé de ne pas piquer le taureau! Un vrai suicide!

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.