Archives quotidiennes : 02/02/2015

Quand des CHAMPIONS du MONDE de HANDBALL signaient sur L’EQUIPE relatant leur TRIOMPHE.

Hier après-midi, au Quatar, l’Equipe de France masculine de Handball nous a encore enthousiasmés en gagnant pour la 5ème fois le titre de Champion du Monde. Un rendez-vous habituel, le premier dimanche de février des années impaires en 1995, 2001, 2009 et 2011. Dommage, en 2013, alors que nous avions notre billet pour la finale au Palau San Jordi de Barcelone, ce fut pour voir la victoire de l’Espagne sur le Danemark ! Mais c’était 6 mois après le sacre olympique de Londres.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un dessin de Chenez de 2001 toujours d’actualité en 2015.

En 2001, quelques mois après le titre obtenu à Bercy face à la Suède après prolongations 28-25, les Français de Claude Onesta, le nouveau entraîneur qui venait de succéder à Daniel Costantini, se produisirent en amical à Valence, au Palais Pierre-Mendès-France, contre la Tunisie. Une occasion rêvée d’obtenir quelques autographes des Champions du Monde en titre…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

sur l’Equipe du lendemain de leur victoire.

Voyons cela en détails:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

ANDREJ GOLIC, venu en France en 1991 pour fuir la guerre civile, devenu français en 1998 pour une grande carrière en équipe nationale et à Montpellier Handball (dont une Ligue des Champion).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

GUILLAUME GILLES de Loriol dont j’ai cotoyé le père à L’E.N. de Valence (un gardien) et lui-même quand les benjamins de l’U.M.S rencontraient ceux de Loriol, son équipe.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

JÉRÔME FERNANDEZ, capitaine des Bleus en 2015 et qui songe raccrocher avant ou après Rio.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

PATRICK CAZAL, Réunionnais comme Jackson Richardson, qui a aussi fait les beaux jours de Montpellier Handball.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En haut, DIDIER DINART, le roc défensif, vainqueur de la Ligue des Champions avec Montpellier Handball et co-entraîneur des Bleus maintenant, il en perdit son tee-shirt hier soir dans l’allégresse générale.

En bas, OLIVIER GIRAULT, ailier guadeloupéen, un des premiers funambules de l’Equipe de France.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La Une un peu confuse de l’Equipe d’aujourd’hui, lundi 2 février 2015.

1 commentaire

Classé dans Journaux, ORIGINAL!