Archives quotidiennes : 20/02/2015

Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 20 février 1015.

Inexplicablement, un trou dans la collection des 3 titres qui sont présentés 100 ans jour pour jour après leurs parutions, en ce mois de février 1915. Problème d’approvisionnement en 1915 ou problème de rangement en 2015 ?

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(JOUR 201 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Une première page particulièrement macabre pour ce numéro de Sur le Vif: les pertes allemandes face aux Russes qui s’élèveraient à 40 000 morts. Avec un amoncellement de corps pêle-mêle devant une tranchée russe. Du Paris-Match avant l’heure ! Et, en pages intérieures, cela continue avec les massacres de militaires et civils perpétrés par les Autrichiens en Serbie et en Bosnie.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Décidément ce XXème siècle fut terrible dans les Balkans.

Le reste de la revue est plus soft mais assez intéressant. Un dessin signé Ruck ou Ruek nous présente l’éclairage de chenaux de navigation pour baliser la mer à proximité des ports et éviter les mines allemandes.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Des mines dont l’effet est dévastateur quand on le teste sur la plage où elles se sont échouées, comme ici par des artificiers néerlandais.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A nouveau, on nous parle des descendants de Giuseppe Garibaldi dont le fils, le général Riciotti Garibaldi, lui-même accompagné de son fils, le colonel Peppino Garibaldi sont en visite à Paris. Décidément, on multiplie les preuves de connivences avec l’Italie toujours hésitante.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Toujours à Paris, un aéroplane allemand intact est présenté dans la cour des Invalides.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un taube qui doit s’être posé en territoire ennemi suite à un problème mécanique.

Sur cette page, d’autres informations originales:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une médaille vendue par millions d’exemplaires le 7 février 1915 pour célébrer le canon de 75. Leur côte de cette médaille ne doit donc pas être très élevée en 2015. Cette journée était organisée par le Touring Club de France dont on peut voir le sigle en bas entre 1914-1915. Elle rapporta énormément d ‘argent (plus de 5 millions de francs) pour les oeuvres des Poilus. On vendait aussi des petits drapeaux tricolores montés sur une épingle.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les bas-reliefs sculptés par les Poilus dans les carrières du Soissonnais, dont la plus connue est la Caverne du Dragon au Chemin des Dames (postérieure à celles-ci). On parle très bien de ces lieux dans des sites très intéressants sur internet:

http://memoiremurs.pagesperso-orange.fr/archeologie.html

ou

http://souterrains.vestiges.free.fr/spip.php?article3

Une page sur les tranchées allemandes:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Deux remarques: dans le commentaire de la première photo on voit les soldats allemands ramper pour ne pas être touchés par les tireurs français… Alors que le photographe pour prendre le cliché est tranquillement à découvert. Et peut-être pour la première fois dans Sur le Vif apparaît le terme entre guillemets de Poilus.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Jouer au football dans ces secteurs peut entraîner quelques désagréments !

Poster un commentaire

Classé dans Revues