Archives quotidiennes : 23/02/2015

La SAGA du TOUR DE FRANCE au VENTOUX. 1958- GAUL l’ANGE du Ventoux.

Le Mont-Ventoux, pour les photo-reporters, c’est cette image d’un homme seul au milieu de la caillasse quand on a dépassé le Chalet-Reynard.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ce sera encore plus vrai que d’habitude en 1958 car le Ventoux sera monté en solitaire par tous, les organisateurs ayant choisi un contre-la-montre de Bédoin au sommet, pour cette 18ème étape, à 6 étapes de Paris que Raphaël Géminiani rêve de rallier en jaune si la traversée des Alpes lui sourit.

C’est donc une très courte étape de 22km que le concepteur de cette carte géante a même oubliée !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pellos, lui, a bien résumé la situation et a illustré le duel au sommet, c’est le cas de le dire, entre les 2 grimpeurs de ce Tour, le Luxembourgeois Charly Gaul et l’Espagnol Frederico Martin Bahamontès.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les autres vont boire un bouillon indigeste sur les pentes du Mont-Chauve

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Anquetil le vainqueur du Tour 57 et Bobet vieillissant vainqueur des Tours 53, 54 et 55.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Anquetil et Géminiani, le maillot jaune.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Toujours Anquetil.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Dotto, Brankart, Rohrbach et Géminiani.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Géminiani à la peine dans les derniers kilomètres.

Pas de grosse défaillance certes, mais le troisième est relégué à 3 minutes du duo des grimpeurs.

Les 2 rivaux, au même endroit, dans le fameux virage de Saint-Estève qui, alors, était relevé comme sur une piste automobile pour permettre que, tous les ans, qu’ait lieu une montée chronométrée automobile et motocycliste.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Gaul à gauche, Bahamontès à droite… où on peut deviner, écrit sous les roues des champions, un slogan politique « PAIX en ALG….. » je vous laisse trouver la suite !

Car Baha sera battu de 31 secondes…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

par la superstar du jour Charly Gaul que les hebdos sportifs vont mettre à leur une.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un Gaul croqué sous toutes les coutures dans le final de ces 22 km.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le Luxembourgeois, certes marqué, mais qui a porté un grand coup à tous ses rivaux. Géminiani restera en jaune au soir de cette étape. Il crut longtemps que 1958 serait son Tour ! Malheureusement pour le Clermontois, la dernière étape alpestre entre Briançon et Aix-les-Bains par le Lautaret, le Luitel et le trilogie de la Chartreuse (Porte, Cucheron, Granier) se déroula dans des conditions climatiques apocalyptiques. Par un froid hivernal, sous des trombes d’eau, Gaul surnagea pendant que les autres s’effondraient et il remporta ainsi son Tour de France comme il l’avait fait pour le Giro dans les mêmes circonstances 2 ans auparavant.

Les revues sportives d’après-Tour fêtèrent le champion luxembourgeois…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

sauf Miroir-Sprint qui préféra célébrer Géminiani, le héros malheureux.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Revues