Archives mensuelles : avril 2014

EMPIRE: GARDE IMPéRIALE: Tableau naïf

Un tableau naïf peint sur un rectangle de carton encadré.
Il représente un soldat Johan Guillau, du Régiment des Grenadiers à cheval  de la Garde Impériale, avec ces devises: « Honneur », « Fidélité », « Vive la Patrie ». Le tableau est daté de 1806. Toutes ses mentions sont écrites sur le tableau en haut à gauche et à droite, sur le « rideau » tricolore.

SAMSUNG CAMERA PICTURESEn 1906, la Garde Impériale comportait 2 entités:

La Vieille Garde composée d’un Régiment de Chasseurs à cheval (cavalerie légère) et d’un Régiment de Grenadiers à cheval (cavalerie lourde)

La Moyenne Garde composée d’un Régiment de Dragons et d’un Régiment de Chevaux-légers.

A noter qu’un régiment comprenait 5 escadrons de 160 cavaliers soit 800 sabres. 3200 hommes composaient la  Garde Impériale, unité prétorienne de l’Empereur.

Le tableau mesure 33cmx24cm.

Poster un commentaire

Classé dans ORIGINAL!

CARNET de VOYAGE en ESPAGNE en 1906

Il s’agit d’un gros cahier d’écolier narrant un voyage en Espagne d’un couple de français, certainement très aisés, participant à un voyage en groupe organisé. Un voyage du 4 au 28 avril 1906 dans une Espagne beaucoup plus pauvre que celle d’aujourd’hui.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le touriste du début du XXème siècle a décoré son cahier d’illustrations découpées dans des magazines et de lithographies assez intéressantes. Il a intitulé son cahier « Notes de voyage-Excursion en Espagne ». Le style de l’écriture est simple et correct mais la calligraphie est quelquefois difficile à suivre.

Les étapes du voyage: Saint-Sébastien, Burgos, Madrid, Cordoue, Séville, Malaga, Grenade, Tolède, Saragosse et Barcelone.

Quand j’ai trouvé ce document, j’ai tout de suite cherché si Henry Susane (c’est ainsi qu’il a signé son oeuvre) était allé voir une corrida, spectacle beaucoup plus sanglant à l’époque que de nos jours. Et Séville où il était pour le dimanche de Pâques était le lieu idéal pour s’initier à ce spectacle. Exactement, une corrida était prévue au programme des touristes. Voilà ce qu’il écrit:

« Il fallait se hâter pour arriver à la Plaza de Toros où les places nous étaient réservées. Les courses du dimanche de Pâques ont la réputation d’être les plus belles de l’année tant par la valeur des toreros que par l’affluence des gens de qualité et des étrangers. Nous arrivons pour apprendre que les courses n’auront pas lieu. Les toreros font grève comme de simples menuisiers (?). Il paraît que ces messieurs ne veulent pas se soumettre à une Ordonnance nouvelle qui oblige les picadors à se servir d’une lance à pointe courte qui, pénétrant moins dans les chairs du taureau, rend le travail plus dangereux et ménage davantage la bête qui reste plus vigoureuse en face de l’espada…. »

Une grève des matadors en 1906, c’est intéressant.

C’est donc un peu plus tard dans le circuit, à Saragosse, que les touristes vont découvrir ce spectacle. Henry est un peu déçu des tenues moins « indigènes » qu’il attendait. Autre surprise, la foule se promène sur la piste avant la corrida et ne regagne ses places qu’au moment où une trompette donne le signal.

« La porte du toril s’ouvre à mon grand étonnement alors qu’il reste bien dans l’arène une centaine de gamins et qu’on n’a pas aperçu le cortège des toreros qui précède toujours l’arrivée du taureau. Et comme nous retenions notre respiration et prenions une attitude  ferme, une vache ahurie fait son entrée et reste figée à dix mètres du toril. »

En effet, avant la corrida, deux courses récréatives avec une vache auront lieu pour les gamins.

L’auteur décrit ensuite le paseo et résume rapidement comment se déroule une corrida. Il va par contre longuement commenter le spectacle en faisant part de ses observations personnelles.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Tout en reconnaissant le courage du picador qui risque d’être écrasé par le cheval ou encorné par le taureau, il s’apitoie sur le sort des chevaux qui, à l’époque, n’étaient pas caparaçonnés. « Tel qu’il est c’est un condamné à mort. Le coup de corne du taureau est inévitable et le voilà soulevé, embroché par son adversaire qui le secoue et le précipite à terre le ventre troué. Une cascade de sang rouge inonde la piste. Si le cheval ne se redresse pas de lui-même, on le redresse en le soulevant par la tête et par la queue; et contraint, labouré de coups d’éperons, il traverse le cirque en traînant ses entrailles dans lesquelles il empêtre ses sabots et trébuche lamentablement, jusqu’à ce qu’un second coup de corne l’étende définitivement, pantelant, agonisant et mort, comme vidé, aplati, écrasé… »

D’ailleurs dans le bilan de la journée, un peu plus loin, il dit: « quatre taureaux tués, neuf chevaux tués, trois éventrés et recousus, un picador légèrement éclopé… »

Pour les banderilleros, il reconnaît « leur audace, leur agilité et leur adresse » mais il « plaint le malheureux animal soumis à une torture barbare et lorsque les bourreaux l’abandonnent, il ruisselle de sang ».

De même pour l’espada, il « reconnaît aussi que le matador doit être doué de sang froid, de courage, d’habileté et de vigueur… il risque sa peau… et son geste est élégant » malgré « tout ce que ce spectacle a de violent et de barbare… »

Il est aussi « impressionné peu favorablement » par l’attitude du public et « son enthousiasme, son délire et sa colère contre les toreros et le taureau ». Il l’explique du fait que « l’Espagnol est doué d’une cruauté inconsciente qui serait la résultante des oppressions dont sa race a été victime… des horreurs de l’Inquisition… laissant indifférent devant la douleur et le sang répandu ». Il généralise enfin en affirmant que toutes les foules peuvent devenir féroces malgré « l’instruction, l’éducation et les doctrines humanitaires ». Il pense que si « les combats de taureaux étaient autorisés chez nous… vous verriez » (sous entendu la même attitude. Et un peu de politique pour finir « Quant aux horreurs de l’Inquisition, n’en parlons plus si nous ne voulons pas qu’on nous rappelle les journées de septembre 1792 et celle de mai 1871 ». Pour 1871 est-ce le massacre de 7 religieux  par les Communeux ou l’écrasement de la Commune par les Versaillais et les dizaines de milliers de fusillés au Père-Lachaise?

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Voici un tout petit extrait de ce carnet de voyage. Les 142 pages du texte sont vraiment très intéressantes, quelques longueurs certes, quelques lieux communs et préjugés gênants sur les Espagnols et les Espagnoles mais il décrit assez justement un pays (en tout cas celui que les touristes ont vu) tel qu’il était il y a 110 ans.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

CYCLOTOURISME: PÂQUES en PROVENCE 1979

Il y a 35 ans, ma première et unique Flèche Vélocio à l’occasion du rassemblement annuel cyclotouriste intitulé Pâques en Provence qui était organisé cette année-là à Cairanne (Vaucluse). En 2014, c’est Pernes-les-Fontaines qui accueillait les cyclos.

Le défi était de parcourir 350km en 24 heures, ce fut finalement 365 km du samedi 10h au dimanche 10h pour notre équipe de 5-maximum autorisé- (dont Raymond Deux de Meysse et Chabrière du Teil, l’oncle aujourd’hui disparu de Pierre V.). Circuit tracé par l’équipe (nous) et accepté par les organisateurs (l’Audax Club Parisien), la seule contrainte étant de ne jamais passer 2 fois au même endroit, ce qui évite de tracer par exemple un circuit de 3 boucles semblables de 120km autour de la ville arrivée. Départ de Montélimar devant les Cycles Reboul, une montée vers le nord jusqu’à Beaurepaire, le retour vers la vallée du Rhône puis la descente le long du fleuve-roi jusqu’au Teil par la RN86 et après une courte nuit, le dernier coup de collier jusqu’au terme via Vaison et Vacqueyras. En cours de route, les équipes avaient l’obligation de déposer des cartes données par l’Audax Club dans des boîtes aux lettres de villages du parcours et pouvait « subir » un contrôle « surprise » des organisateurs, ce qui ne fut pas montre cas. La moyenne que nous devions tenir était de 22,5km/h. Le gros problème fut ce satané vent du midi soufflant très fort à partir de Serrières jusqu’à la tombée de la nuit vers La Voulte qui me fit pas mal souffrir de Serrières à Tournon. Par chance quelques heures plus tard, au petit matin, c’était le mistral qui nous poussait vers le sud, sauf les derniers kilomètres de la traversée du Plan de Dieu mais là, avec Cairanne tout au fond, c’était l’euphorie qui nous faisait avancer, au milieu des centaines de cyclos se rendant à la concentration.

Le brevet souvenir:

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

1 commentaire

Classé dans Sport, Vieux papiers

JEU: Un Dè 6 spécial… original!

Trouvé dans un grenier, un dé 6 faces spécial toupie. Quand il s’arrête de tourner, il donne le résultat sur une de ses 6 faces (ici pour un jeu de société, mais ce pourrait être 1-2-3-4-5-6):

 SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Jeux, ORIGINAL!

PREMIèRE GUERRE MONDIALE: Petit album de photographies d’un soldat dans les tranchées

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un petit album-photo de 12 pages (format 19x13cm) avec des tirages (petit format 6,5x4cm) sur la vie dans les tranchées et au repos à l’arrière d’un poilu de 14-18. L’album est commenté avec les dates (de juin à octobre 1917), les lieux (région Laon-Reims-Soissons) et les noms des copains de galère.

Il débute en juin-juillet 1917 à Vassogne dans l’Aisne et Hurtebise (au centre d’un triangle Laon-Soissons-Reims) proche du front (tranchées-cagna).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Devant les ruines de Craonelle (même secteur):

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A l’arrière en août, au repos, à Veuilly-la-Poterie (à mi-chemin de Paris et Reims) puis à Laversine (ouest de Soissons) où la vie semble plus agréable en cette saison estivale (baignades):

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

En septembre à Margival (nord-est de Soissons) où la guerre a laissé des ruines (sucrerie détruite, pont de la voie ferrée effondré), des munitions non éclatées et un vaste cimetière:

  SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Retour dans les tranchées de l’avant en octobre à Laffaux (est de Laon) où la situation semble toutefois calme:

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une tranche de vie.
Un second album plus épais du même auteur va suivre.

Poster un commentaire

Classé dans Photographie, Vieux papiers

22-23 Février 2014: ARGELèS-COLLIOURE 75 ans après LA RETIRADA

Voici quelques vues de la commémoration de la Retirada organisée par l’Association ffreee à Argelès-sur-mer.

ffreee: Fils et Filles des Républicains Espagnols et Enfants de l’Exil, une association qui milite pour le maintien de la mémoire de la Retirada, cet épisode de la Guerre civile d’Espagne qui vit 500 000 républicains espagnols fuyant la répression franquiste franchir les Pyrénées pour y être accueillis comme des parias dans des camps de fortune par la République Française: les plages du littoral catalan (et principalement Argelès/mer) au mois de février 1939. Pas de baraquements, pas de toilettes, presque pas de points d’eau potable, rien que des trous dans le sable…  au mois de février quand souffle la Tramontane.

Célébrations du 75 ème anniversaire de cette tragédie:

1er étape: la marche sur la plage d’Argelès où se situait le camp jusqu’au cimetière des Espagnols, derrière le drapeau républicain espagnol:

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

2ème étape: la conférence sur l’enseignement en Espagne de 1931 à nos jours (l’Espagne reste très en retard par rapport aux autres pays européens pour les dépenses publiques d’enseignement, même après 37 ans de démocratie) et les témoignages d’enfants de la Retirada:

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

3ème étape: le concert d’un groupe de musiciens chantant des airs des Brigades Internationales:

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

4ème étape le lendemain sur la tombe d’Antonio Machado à Collioure (non organisé par ffreee):

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

Et une dernière étape sur le chemin du retour à la Maternité d’Elne où une institution suisse dirigée par Elisabeth Eidenbenz vint en aide aux mamans et enfants de la Retirada puis à des familles juives de 1938 à 1942.

Fiers d’avoir marché derrière le drapeau républicain espagnol !

Poster un commentaire

Classé dans Evénements

Fin janvier 2014: BRUGGE- Une boutique BD originale.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une librairie BD dans le vieux Brugge (ou Bruges), une boutique comme un appartement avec des pièces et des pièces, rez-de-chaussée et étage avec une spécificité pour chaque pièce, les nouveautés en néerlandais, en français, les séries, les occasions,  les produits dérivés, les mangas… les posters… et même les jeux de société. On avait vu une boutique de bouquiniste de ce style dans le village de Colette, Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne).

Avec des découvertes:

Un Tintin « De Sigaren van de Farao » que tout le monde aura traduit par « Les cigares du Pharaon » (en néerlandais bien entendu). Il s’agit à la vue de la 4ème de couverture de l’Edition Originale (EO) en couleur belge de ce titre, correspondant au B15-1955 du BDM pour la version frncophone. En mauvais état certes, très usée.

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a aussi trouvé le dernier album de l’auteur Marmus, un cousin peut-être, « de verdwijning van ingenieur Diesel » soit « La disparition de l’ingénieur Diesel » qui raconte un fait divers dramatique réel. En 1912, Diesel (l’inventeur allemand des moteurs à qui il a donné son nom), après être passé à l’exposition universelle d’Anvers pour présenter des nouveautés, prit le bateau pour le Royaume Uni pour y installer une usine. Il disparut pendant ce court voyage et on ne retrouva jamais son corps mais on pense que les services secrets allemands prirent peur et le firent disparaître pour éviter qu’il collabora comme c’était dans l’air avec le gouvernement britannique, deux ans avant le déclenchement du premier conflit mondial.

SAMSUNG CAMERA PICTURESJ’ai commencé la traduction mais le néerlandais n’est pas évident.
C’est dans ce magasin que j’ai trouvé Axis & Allis 1914-WW1 qui fut si lourd pour le voyage retour (voir article spécifique).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour terminer avec Brugge, un artiste m’a croqué au moment d’une averse sous le beffroi de la ville, pendant le concert du samedi matin, il s’agit d’un découpage réalisé en 3 minutes maxi.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans BD, Jeux

5 janvier 2014- BARCELONE- CAVALCADE des ROIS MAGES-

Quelques vues du défilé carnavalesque de la Cavalcade des Rois Mages à Barcelone (la Cavlacada dels Reis Mags- la Cabalgata de los Reyes Magos). En Espagne, ce sont les Rois qui amènent les cadeaux aux enfants sages ou du charbon à ceux qui ne l’ont pas été…

ARRIVéE DES ROIS AU PORT ET CORTèGE TRèS OFFICIEL EN LIMOUSINES…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

LES ROIS ONT REJOINT LEUR TROUPE QUI EST PARTIE POUR UN CIRCUIT DANS LA VILLE DU PARC DE LA CIUTADELLA à LA PLACE D’ESPAGNE. Les vues ont été (difficilement) prises sur la place de Catalunya à la nuit tombée, ce 5 janvier 2014.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

La distribution de friandises par le canon à bonbons a clos le défilé qui a duré presque 1 heure et demi.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Evénements

JEU AXIS and ALLIES-THE BATTLE OF THE BULGE-Traduction Française.

Dans la collection Axis & Allies, un jeu de simulation historique faisant revivre la Bataille des Ardennes en décembre1944-janvier 1945. Edité par Avalon Hill en anglais. Traduction en français déposée sur Ludism.fr, le site de règles.

.SAMSUNG CAMERA PICTURES

La Bulge, c’est en anglais (si j’ai bien compris) le renflement, l’hernie qui survient quand la chambre à air d’un ballon ou d’un pneu arrive à percer l’enveloppe de celui-ci. La chambre à air, c’est le front allemand et l’enveloppe les lignes alliées (américaines). La hernie peut éclater, c’est ce qui arriva dans l’Histoire ou faire éclater l’enveloppe c’est ce qui aurait pu arriver  si les Panzers étaient parvenus à un dépôt d »essence distant de presque 1 km mais dont ils n’avaient pas connaissance. Le plateau de jeu représente la carte des Ardennes belges (sud-Belgique, nord Luxembourg).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le jeu se joue à 2. Un joueur prend le rôle de l’Allemand, l’autre celui des Américains et Anglais. En 25 tours, ce qui correspond au nombre de jours de l’offensive, l’Allemand doit essayer de reprendre 24 territoires et les Alliés doivent résister. Au début du jeu et pendant 7 tours, l’aviation alliée maîtresse des airs ne peut intervenir (comme cela se passa, un temps bas et neigeux empêchant les avions de décoller).

A la différence des autres Axis WW2 le ravitaillement (carburant) joue un rôle important surtout si l’Allemand se saisit des réserves US, illimitées elles.

Vous pouvez lire la règle:

AXIS AND ALLIES WW1 AXIS&ALLIES BATTLE OF THE BULGE

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Soirée JEUX JUBIL’ en AVIGNON du 11 avril 2014

Comme nous les Ludivores, Jeux Jubil’ organise une soirée ludique à Avignon le second vendredi de chaque mois. Elle se tient à l’Ancienne Caserne des Pompiers, à quelques pas du campus de Sainte-Marthe, un grand local avec 4 salles ouvertes: jeux rapides à l’entrée, puis la salle avec estrade et tribune pour les jeux d’ambiance Asmodée (et y en a de l’ambiance -ou du bruit!), une troisième salle de jeux faciles puis à l’étage la grande salle pour les Geeks et les jeux plus consistants. Les membres de l’Assoc. contrairement aux Ludivores font l’accueil et les explications des règles mais ne s’attablent pas avec les joueurs. Il faut dire que ce qu’on peut faire à 25 à 40 comme à la MJC de Montélimar devient impossible avec 150 à 200 visiteurs comme je pense avoir évalué à Avignon.

Avec Am. on a testé plusieurs jeux à 2 et on s’est immiscé sur des jeux à plus de 2. A retenir, un petit jeu PICKOMINO: Jeu de dés. Chaque joueur est une poule qui cherche des vers dessinés sur des dominos. Des combinaisons de dés permettent de gagner ces dominos pour leur valeur mais qu’on n’est pas sûr de garder jusqu’au bout.

Nouvelle version plus light de BANG, la bagarre western toujours très prisée et qui peut réunir jusqu’à 7 joueurs autour de la table… mais version sans les cartes un peu difficiles à s’approprier tous les symboles à la première partie. Ici les actions sont dictées par le jet de 6 dés (qu’on peut relancer 2 fois) au moment du tour du joueur avec seulement  6 symboles: la flèche (attaque des indiens qui font perdre des points de vie quand le stock de flèches est épuisé)- la bombe (qui fait perdre des PDV au lanceur des dés quand on a la malchance de tirer 3 bombes)- le coeur (qui permet de récupérer un PDV)- les cibles 1-1-2 (qui permettent de tirer à cette distance). Un BANG plus light mais toujours aussi sympa même si quand on maîtrise cette version, on se doit de passer au jeu avec les cartes qui me semble plus riche.

Enfin OKIYA et KAMISADO qui font appel au même principe: l’action du joueur qui agit entraîne une restriction pour l’action son adversaire.

Pour KAMISADO: la joueur déplace son pion et l’arrête sur une case bleue par exemple. L’adversaire devra jouer uniquement son pion bleue. Le but du jeu étant de placer un de ses pions dans la ligne de départ adverse.

Pour OKIYA, le joueur remplace une tuile par son pion et la donne à son adversaire. Sur chaque tuile, 2 symboles parmi les suivants (arbre, oiseau, cactus, soleil, étoiles, papier, iris, nuages). Son adversaire devra mettre son pion à la place d’une tuile comptant un des 2 symboles. Le jeu n’est autre qu’un morpion: aligner 4 pions (ou former un carré). A noter cette bonne idée pour KASIMADO: 2 plateaux de jeu, un pour tous et un autre au verso pour les daltoniens.

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

 

Il y a eu aussi le jeu des Princesses Endormies: PERLINPINPIN où on doit réveiller les princesses comme dans le conte de la Belle au Bois Dormant et même les piquer à son adversaire, ce que le conte ne dit pas.

Egalement une autre déclinaison de Quarto avec Gobblet. Il faut toujours aligner 4 pions de sa couleur mais ceux-ci se présentent sous la forme de gobelets-poupées russes ce qui permet de recouvrir un pion adverse avec un de ses gobelets plus grands.
Un bon moment pour conclusion, un peu bruyant toutefois.

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux