Archives quotidiennes : 05/05/2015

En 1932, un MARSEILLE-LYON… mais pas en football.

Nous sommes le

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et le Progrès annonce à sa une d’un numéro spécial gratuit, la tenue d’un

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais il ne s’agit pas du duel des Olympiques en football pour la simple raison que l’Olympique Lyonnais n’existait pas en 1932 et si l’on lit quelquefois OL dans les résultats sportifs de l’époque, il s’agit de l’Olympique de Lille, un des nombreux clubs de l’agglomération lilloise. Non, ce 18ème Marseille-Lyon est une course cycliste qui reliait les 2 grands villes françaises.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le recto de ce Progrès spécial gratuit…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et le verso.

C’est sur cette page que le journal raconte l’histoire de ce Marseille-Lyon…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

dont la première édition se déroula en 1911. En 1912, la course se déroula dans l’autre sens puis la remontée de la vallée du Rhône revint en 1913. Il semblerait d’après l’article ci-dessus que la course ne se soit plus déroulé par la suite que dans le sens Sud-Nord… face au mistral quand cela arrivait à ce qu’il souffle le 15 août. La course allait connaître sa dernière édition en 1939, ne reprenant plus après la seconde guerre.

Il faut dire que la compétition empruntait la Route Nationale 7… et que le trafic routier augmentant de plus en plus après-guerre, aurait empêché sa tenue, surtout un 15 août. Voici donc l’itinéraire de cette 18ème édition avec les horaires:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Départ à 5 heures du matin de Marseille, certainement de la porte d’Aix pour une arrivée prévue 10h30 plus tard au Stade Municipal, c’est-à-dire l’actuel Gerland.

Les concurrents inscrits à cette XVIIIème édition sont au nombre de 100…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

avec quelques têtes d’affiche comme Jean Aerts, les frères Le Drogo, Léon Le Calvez, Louis Aimar, Vicente Trueba, l’Autrichien Max Bulla vainqueur en 1931…

 SAMSUNG CAMERA PICTURES

qui parcourut les 320km en 9 heures et 10 minutes soit à la moyenne de 35 km/h… On peut penser que le mistral ne soufflait pas le 15 août 1931 dans la vallée du Rhône mais plutôt le vent du Midi.

Le palmarès des précédents Marseille-Lyon…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

où l’on peut lire la victoire de Gustave Ganay en 1919 dont la ville de Marseille donna son nom à une tribune du Stade Vélodrome ou Marcel Bidot en 1928 qui dirigea plus tard l’équipe de France de cyclisme sur le Tour et les championnats du monde.

Un original appel au public… à la citoyenneté des spectateurs pour faire mode…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

où l’on comprend à la lecture de ces lignes qu’à l’époque, des spectateurs suivaient les as du peloton en vélo, motocyclette ou automobile. !

Quant aux spectateurs ayant pris place dans les gradins de Gerland pour suivre l’arrivée, ils avaient droit pour patienter à un meeting cycliste:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le journal précise les prix offerts par Le Progrès et divers partenaires…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

des sommes intéressantes qui expliquent le nombre d’inscrits à cette course.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une page d’un blog consacrée à cette course qui complète les informations de l’Historique du Progrès.

http://culturecyclisme.over-blog.com/article-marseille-lyon-1-70734724.html

Poster un commentaire

Classé dans Journaux, Vieux papiers