Archives quotidiennes : 12/05/2015

RÉSISTANCE 1942 (6/23): un LIVRET parlant de GABRIEL PÉRI et LUCIEN SAMPAIX

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il s’agit d’un petit livret de 24 pages édité par le Parti Communiste Français (S.F.I.C.) après l’assassinat par les nazis de 2 membres éminents du parti: Gabriel Péri, journaliste, député et Lucien Sampaix journaliste. Ils furent fusillés avec 90 autres otages au Mont-Valérien en représailles à des actions des résistants contre des militaires allemands. Ils devinrent immédiatement des martyres du Parti au même titre que Goy Môquet. D’où ce petit livret. A quel usage ? Certainement pas pour une large diffusion car les circonstances ne le pouvaient pas (manque de papier, travail de reliure…). Peut-être pour un usage interne au Parti à destination des cadres et des militants pour porter la parole auprès des autres, pour rédiger des tracts ou bulletins à partir de données cohérentes.

Si le début commence comme un tract

SAMSUNG CAMERA PICTURES

la suite est beaucoup trop détaillée pour s’adresser au grand public. On trouve les biographies des 2 héros:

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

puis le document revient sur les minutes du Tribunal Correctionnel de la Seine…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

au moment du procès qui fut intenté à Sampaix pour ses écrits sur Otto Abeitz, ambassadeur d’Allemagne en France, avant-guerre, et son influence dans la presse française.

Plus loin, on peut lire le témoignage de Gabriel Péri lors de ce procès.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A l’issue de ce procès commencé le 28 juillet 1939, Sampaix fut acquitté.

A nouveau arrêté fin 1939, il parvient à s’évader. Il est repris par la police de Vichy, condamné aux travaux forcés par la justice de Vichy puis exécuté par les Allemands comme otage.

Quant à Gabriel Péri, tiraillé entre ses convictions profondes, anti-fascite et patriote, et la volonté du P.C.F. d’appliquer en France une politique conciliante vis à vis des Allemands suite à la signature du pacte germano-soviétique, il semble qu’il ait été la victime de ses positions et plus ou moins donné par des communistes, pas mécontents de faire disparaître un témoin des négociations secrètes entre le Parti et les Nazis pour permettre la (re-)publication de l’Humanité.

Le document se termine par ces mots:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ce qui confirme qu’il s’agit bien d’un document datant de l’Occupation, de 1942, très certainement. C’est le genre d’écrit facile à cacher et facilement transmissible dans la rue.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers