Archives quotidiennes : 01/11/2015

Le MIROIR DU MONDE du 4 février 1933 n’a pas pris la mesure de ce 30 janvier en ALLEMAGNE.

Il ne consacre qu’une page dans ce numéro:

DSCN0772

à l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler en Allemagne. Evénement considérable qui impactera directement le monde dans les 12 années suivantes et qui continue de le troubler de nos jours.

DSCN0773

La page 149 de l’année 1933 du Miroir du Monde, la page 6 pour la revue du 4 février 1933.

Le titre en dit long de l’état d’esprit de l’époque en qualifiant l’accession d’ADOLF HITLER, CHANCELIER DU REICH au pouvoir comme étant UN COUP DE THÉÂTRE À BERLIN. D’ailleurs, le rédacteur de l’article A. Vallentin-Luchaire  se contente d’écrire une biographie détaillée du futur dictateur sans essayer de réfléchir sur l’avenir de l’Allemagne, sans essayer de se projeter. Avec quelques passages qui en disent long sur l’inconscience de ce qui se passait, à l’époque. On y reviendra.

DSCN0773

La page 6 complète avec

une photographie du nouveau gouvernement d’Hitler et de son bras droit, au premier plan, Goering.

DSCN0774

On voit aussi l’arrivée de l’indispensable Goebbels, le théoricien du régime, acclamé par ses partisans à sa descente de voiture.

DSCN0776

Goebbels, le tout-petit homme au chapeau blanc, l’esprit pervers du régime (pas le seul !).

Et puis cette caricature signée Kelen…

DSCN0778

qui montre Hitler face à son destin avec Von Schleichen creusant le futur chemin du Führer en s’opposant à Von Papen au lieu de s’allier avec lui, sous l’oeil de Gregor Strasser, influent membre de la SA. L’un comme l’autre (Von Schleichen et Gregor Strasser) seront exécutés lors de la Nuit des Longs Couteaux qui permit à Hitler, Goebbels et les SS d’imposer leur ligne et leur destin au reste de l’humanité.

Car le journaliste de cet article ne voit pas en Hitler ce qu’il deviendra. Certes, il lui reconnaît un certain talent dans le sens de captiver les foules. Il écrit:

« Un meeting d’Hitler, c’est une scène semblable à telle confession en masse de l’Armée du Salut, à tel spectacle de guérisons collectives des Christian Scientists (l’Eglise de Scientologie ?). Un accès de fièvre contagieux, un déchaînement des élans subconscients, des rêves refoulés, des violences en attente. Il se garde de donner à tout cela des formes précises, il s’arrange de façon que cette vague et puissante explosion  soit déjà dans la foule pour la foule une satisfaction profonde, la joie intense d’une communion: « Mais, c’est Jésus-Christ qui parle ! » s’écriait un jour une vieille dame noble, personne fort cultivée, mais dont lesyeux hagards reflétaient ce jour-là la complète reddition d’elle-même à l’enchanteur… »

Malheureusement, dans les lignes qui suivent, le journaliste se fait plus personnel et donne son sentiment profond sur la personnalité d’Hitler:

Cependant, ce violent, cet homme qui a prédit que le jour où il arrivera au pouvoir, les têtes tomberont- n’est au fond nullement un sanguinaire-n’est peut-être pas un dictateur dans toute la force du terme. C’est même un hésitant, qui a passé une partie de son temps, ses derniers temps, ces dernières années, à calmer l’impatience de ses troupes.

Quel manque de discernement !

Il termine par cette constatation évidente:

Il a pris le pouvoir au moment où il a pu l’obtenir sans lutte sanglante, sans bouleversement profond. « C’est un César qui n’ose pas sauter par dessus le Rubicon » disait un jour de lui un des chefs de ses troupes d’assaut; cette rivière fatidique, il vient de la traverser, tranquillement, constitutionnellement, en triomphateur souriant.

Souriant ! Pas tant que cela si l’on voit les photos officielles de l’époque. Mais quand on donne le pouvoir aux ennemis de la démocratie, ils s’en servent pour la détruire et commencer le voyage sans retour. On doit toujours prendre au sérieux les populistes qui avancent à visage caché. En ces temps troublés, les annonceurs (euse plutôt) de miracles doivent être dénoncés pour éviter qu’une fois arrivés (e plutôt) ils (elle plutôt) appliquent leur programme.

Poster un commentaire

Classé dans Revues