Archives quotidiennes : 13/11/2015

Il y a 100 ans jour pour jour: J’AI VU du 13 novembre 1915

Nouveau titre venu s’ajouter depuis la semaine dernière à une collection bien fournie: J’ai vu, un hebdomadaire qui fait aussi dans l’image de la guerre, toujours chapeauté par la censure militaire.

DSCN1291

(JOUR 467 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Après Galliéni à la une la semaine dernière, au tour d’un autre haut-gradé d’être en haut de l’affiche: le général Maunoury. Il le mérite peut-être plus que le précédent. Il vient d’être nommé la semaine précédente Gouverneur de la place de Paris. Commandant des troupes vainqueurs de la Marne en septembre 1914, il a été gravement blessé en inspectant des tranchées le 11 mars 1915 par une balle dans les yeux alors qu’il jetait un oeil par une meurtrière. Cette blessure le rendra aveugle jusqu’à la fin de  ses jours, en 1923. Il deviendra maréchal de France à titre posthume. On comprend que cette photo à la une est bien antérieure à novembre 1915.

Une double page avec 7 photos pour illustrer les combats qui se déroulent toujours en Champagne.

DSCN1292

A noter que le port du casque Adrien semble être généralisé en ce qui concerne les troupes d’assaut. Les gradés, les Africains semblent ne pas en être doté.

La guerre fait des prisonniers. Cet Allemand victime d’un bombardement violent français semble complètement assommé quand il a été fait prisonnier.

DSCN1294

Voici d’ailleurs d’autres prisonniers allemands.

DSCN1297

La légende de la photo nous apprend que les Allemands sont couverts de vermine. Que celle-ci envahit les tranchées qui doivent être traitées quand elles sont conquises par les Alliés. Qu’on leur applique des traitements aux insecticides quand ils sont faits prisonniers pour éviter le développement des insectes diffuseurs du typhus. On peut penser que les Poilus français souffraient du même mal… même sans contact avec des Allemands !

Une page de vieux papiers…

DSCN1298

récupérés sur les champs de bataille de la Marne et de l’Artois. Des tranches de vie retrouvées sur des hommes qui ont perdu la leur.

A bord d’un navire de guerre aux Dardanelles, en dehors des combats bien entendu:

DSCN1295

DSCN1296

Une scène de combat (nous dit-on) avec une charge d’infanterie photographiée grâce à des jumelles et sur les côtés des hommes en train de couper des fils de fer barbelés. En haut à gauche, un homme a déjà été tué pendant qu’il était occupé à cette tâche.

Pour terminer, 2 écrits notables:

DSCN1293

Plutôt optimiste avec ces avancées russes guère réelles.

DSCN1300 DSCN1301

Des écrits raturés. Erreur ou censure ?

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 13 novembre 1915

DSCN1276

(JOUR 467 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Sous le titre Yankee et Boches, on nous présente les défenses des garde-côtes américains face aux sous-marins allemands comme si un débarquement se préparait ! Même Daniel dans ses sénarii les plus fous lors d’un Axis & Allies ne l’avait envisagé !

Le magazine revient en seconde de couverture sur l’assassinat de Miss Cavell, cette infirmière britannique mais résolument espionne qui fit échapper de nombreux soldats anglais par les Pays-Bas neutres et qui, une fois confondue, assuma son geste ouvertement et fut condamnée à mort par un tribunal militaire du Reich et rapidement exécutée.

DSCN1278

Miss Carvell dans cette page hommage à une femme remarquable:

DSCN1277

Une série de 4 photos nous présentant un bombardement allemand sur un village français avec les incendies qui se déclarent, les villageois qui fuient, la fumée qui cache tout.

DSCN1279

DSCN1280

DSCN1281

DSCN1282

Certes des documents exclusifs et vrais, mais les Boches ne font rien d’autre que ce que les Français sont obligés de faire subir aux villages voisins de leurs contre-attaques.

Une page de vues sur la bataille de Champagne et la Somme qu’on nous a présentées comme de grands succès:

DSCN1283

A se rapprocher de ces vrais photos que l’on a sorties de la collection de Mme Veysseyre sur la guerre de son père Fleury Berbigier et qui nous montre:

5-2- TRANCHÉE DE FONTAINE-LES-CAPPY

Une tranchée à Fontaine-lès-Cappy (Somme)

5-3- TRANCHÉE ALLEMANDE

Une tranchée allemande qui a subi un violent bombardement.

Pour nous faire dans le document authentique, une attaque française qui part à la conquête d’une position quelque part en Champagne…

DSCN1284

en double page centrale.

On y voit même le chien du régiment courant bravement en tête (le plus à gauche de l’attaque). Sur le Vif nous présente cela comme un document authentique. Cela reste à prouver.

Aux Dardanelles, la guerre continue.

DSCN1285

Une vue déjà publiée dans une autre revue, celle du rapatriement de blessés vers des hôpitaux en Egypte ou à Malte… les échelles du Levant.

DSCN1286

Des artilleurs australiens tirant au canon… certainement une vue datant de l’été dernier.

Un titre à mourir de rire, si les conséquences des gaz n’étaient pas… mortelles !

DSCN1287

Et pour illustrer le propos, les totalement inefficaces protections contre les gaz portées par les Poilus français (et allemands aussi, car le gaz se déplaçant au gré des vents, la fable de l’arroseur-arrosé s’écrivait quelquefois).

DSCN1288

DSCN1289

C’est un mois avant cet article qu’une unité du 158ème RIT d’Avignon était décimée par les gaz à la Pompelle… section à laquelle appartenait mon bi-aïeul.

En quatrième de couverture,

DSCN1290

des sapeurs-mineurs se sont retrouvés sous terre (et sous un ligne allemande) pour se serrer la main,venant de galeries convergentes. Seul bémol, d’où provient une telle lumière ?

Poster un commentaire

Classé dans Revues