Archives quotidiennes : 02/11/2015

2 novembre 1939: EULALIO FERRER raconte sa vie au CAMP de SAINT-CYPRIEN

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Eulalio Ferrer est un républicain espagnol, natif de Santander, réfugié en 1940 au Mexique où il fit carrière et devint un grand publiciste reconnu aux Etats-Unis. Il raconta son passage dans les camps français de la Retirada par l’écriture d’un journal qui fut publié en France sous le titre Derrière les Barbelés chez L’interdisciplinaire, une maison d’édition de Limonest, en 1993. Suite…

2 novembre 1939.

Cérémonie émouvante en fin d’après-midi en souvenir des morts. Eulalio se souvient des amis disparus. Cérémonies dans les cimetières improvisés qui deviendront des ossuaires… Des poésies récitées et diffusées par les hauts-parleurs. Un moment d’intense émotion qui rendra l’endormissement difficile plus tard.

Malgré le temps redevenu plus clément, beaucoup restent enfermés dans les baraques et ne sortent que pour l’essentiel. C’est le cas d’un voisin d’Eulalio, Carmona, qui l’observe et le compare à Sénèque. Lui, sa spécialité, ce sont les femmes, dit-il. A Madrid, il préférait les jeunettes, à Barcelone, c’étaient les veuves. Ici, 3 femmes sont amoureuses de lui: la fille d’un capitaine des gendarmes, une Andalouse et une Catalane. Ces rares sorties leur sont destinées.

Eulalio consacre ses matinées à l’écriture de courrier pour les autres. Correspondances de tout ordre: amoureuses, familiales, politiques. Aujourd’hui, c’est un certain Victor qui veut écrire à sa femme. Elle et son fils sont à Toulouse et elle veut rentrer en Espagne, avec le froid qui arrive. Eulalio doit l’en dissuader en transcrivant les propos du mari. Tâche pas simple.

Un costaud de la baraque est admiratif d’Eulalio et le protège en coupant court aux contradicteurs de l’auteur. Et comme ce Tino a mis souvent des gens KO…Eulalio le conseille dans son problème sentimental: il aime une autre femme mais ne peut le dire à la sienne.

Toujours des nouvelles de la guerre diffusées par l’Autorité Française, ce qui fait dire à Ginès: moins de nouvelles, plus de pain !

 A suivre le 8 novembre…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Livres