4 septembre 1939: EULALIO FERRER raconte sa vie au CAMP du BARCARÈS

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Eulalio Ferrer est un républicain espagnol, natif de Santander, réfugié en 1940 au Mexique où il fit carrière et devint un grand publiciste reconnu aux Etats-Unis. Il raconta son passage dans les camps français de la Retirada par l’écriture d’un journal qui fut publié en France sous le titre Derrière les Barbelés chez L’interdisciplinaire, une maison d’édition de Limonest, en 1993. Suite…

4 septembre 1939.

Tout à changé depuis le dernier écrit d’Eulalio: Hitler a attaqué la Pologne, la France et le Royaume Uni ont déclaré la guerre à l’Allemagne. La réalité tragique s’impose: nous sommes en guerre ! C’est par ces mots que commence l’écrit du jour.

Une conséquence inattendue de cet état de fait: les soldats français, les gendarmes français et même le vaguemestre qui apporte le courrier tous les matins sont d’un seul coup beaucoup plus aimables avec les détenus. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis ! Par contre, personne n’a envie de dénoncer les communistes comme on le demande.

Lors d’une promenade dans le camp avec 2 amis, l’un d’eux en arrive à dire qu’ils sont foutus. Eulalio n’est pas aussi défaitiste et sachant qu’il a déjà résisté dans le passé, il est sûr qu’il sera capable de continuer à le faire.
Rencontre avec un peintre valencian, Fabregat. Pour se changer les idées, Eulalio s’intéresse à son art, à son style… Celui-ci lui apprend qu’il a beaucoup de mal à vivre de son art… qu’il gagne à peine de quoi acheter des cigarettes et sa peinture. Pour aider les siens, il a donné 6 de ses oeuvres pour des tombolas dans le camp.

La nourriture s’est un peu améliorée mais les rations ont diminué, conséquence de la déclaration de guerre…. Pendant ce temps, Franco a proclamé sa neutralité dans le conflit.

Autre conséquence de la guerre, le couvre-feu est décrété dans le camp à partir de 20 heures. Tout le monde doit être dans les baraques. Des mitrailleuses sont installées tout autour du camp. Il devient très pénible de vivre entre cela et les délires de ceux qui ont perdu la tête….

Le projet d’évasion est enterré pour l’instant. Peut-être plus tard quand ils seront à la Compagnie de Travail…

A suivre le 8 septembre…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.