Archives quotidiennes : 09/09/2015

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 9 septembre 1915

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(JOUR 402 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une, une photographie de la répétition d’une pièce de théâtre jouée par les Poilus, dans un village ????? détruit. Quelques enfants sont spectateurs. La Guerre Photographiée avait dans un premier temps écrit le nom de ce village et la censure militaire est passée par là, dans la légende:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une visite de Lyautey (écrit Liautey) aux troupes africaines en Alsace, toujours dans la région de Thann, très certainement:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Lyautey était gouverneur général au Maroc et réputé proche des hommes qu’il commandait.

L’Alsace encore, à Thann toujours, pour cette prise d’armes simulée de petits réfugiés alsaciens dont s’occupe Hansi, le célèbre dessinateur, propagandiste de l’Alsace-Lorraine française.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Simulée également cette charge de soldats écossais, courant face au danger avec de larges sourires:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Et celui qui a légendé la photo n’a en aucun moment parlé d’une charge d’entraînement !

Des masques à gaz vraiment très rudimentaires équipent les servants de cette pièce de 90 d’une unité d’artillerie:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pas étonnant que les gaz aient fait autant de victimes au début du conflit.

En dernière page, une carte du front de l’est sur lequel on peut voir les troupes russes sur le reculoir:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En prenant soin de regarder la légende des 3 traits,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

on s’aperçoit que le double trait fin le plus à gauche (à l’ouest) est celui donnant la position du front en octobre 1914, le gros trait foncé est celui du 12 avril 1915 et le plus à droite (à l’est) en chemin de fer, est celui du 22 août 1915. Le recul russe est plus que conséquent, presqu’un effondrement !

Pour terminer, des vieux papiers, souvenirs de la guerre de 1870,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

des documents allemands permettant à un prisonnier de guerre français de rentrer en France, en 1871. Cet homme était M. Chol, adjoint au maire de Lyon.  De remarquables documents !

Poster un commentaire

Classé dans Revues