Archives quotidiennes : 29/09/2014

Il y a 100 ans jour pour jour: LE PETIT MARSEILLAIS du mardi 29 septembre 1914

… le jour de la Saint-Michel!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(JOUR 57 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les lecteurs des nouvelles militaires n’auront pas appris grand chose ce jour. Par contre, le premier article proposé aux lecteurs…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

sur l’espionnage « pathologique » chez les Allemands, témoigne de cette paranoïa française de voir des espions partout chez les « étrangers ». Une constante de la Droite française.

L’extension de la guerre à d’autres puissances:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour l’instant les Etats-Unis respectent une neutralité bienveillante avec les Alliés

et suspicieuse envers les Puissances du Centre, ce qui arrange bien les Allemands.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Par contre, le bruit des bottes turques se fait de plus en plus entendre

à la frontière sud de l’Empire Russe.

Quant à l’Italie, de nombreux articles dans les journaux de ce mois de septembre font état de son indécision à choisir un camp, avec des pressions de la France et des Alliés pour qu’elle rejoigne le leur alors qu’initialement l’Italie était plutôt proche des Empires centraux.

La Guerre Aérienne prend de plus en plus de place dans les nouvelles militaires.

Ainsi pour les zeppelins:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

des précisions sur les frappes récentes sur Ostende

SAMSUNG CAMERA PICTURES

une destruction d’un dirigeable à Varsovie.

Pour les avions:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

une erreur de bombardement en Belgique

SAMSUNG CAMERA PICTURES

une découverte sensationnelle pour combattre les avions sans DCA…

invention qui manifestement fit long feu.

Deux nouveaux hôpitaux de fortune du sud-est:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

toujours pas de nouvelles concernant ceux de Montélimar

avec l’hôpital militaire de Bondonneau, nouvelle fonction des Thermes…

peut-être dans un Petit Marseillais manquant à ma série.

Une nouvelle en ce qui concerne le ravitaillement en sucre, chose très importante pour le pays et dans l’esprit des gens de cette époque.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

C’était la betterave qui fournissait le plus de matière première pour la confection du sucre alors, contre la canne des Antilles de nos jours. La fabrication du sucre étant essentielle et le fait qu’une partie des terres sucrières soit  occupée par les Allemands, posait problème au service du ravitaillement. Ainsi, pour faire tourner les sucreries (il y en avait une à Orange près de la gare PLM), les territoriaux rappelés qui exerçaient dans les sucreries devaient être mis en congé de l’armée.

Comme dans Le Miroir d’avant-hier, une photo montre les destructions de Senlis.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Enfin, un peu de publicité alors que la rentrée des classes approche…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

le « nécessaire d’écolier » du Petit Marseillais !

Poster un commentaire

Classé dans Journaux